高志の国文学館

Musée de la littérature KOSHINOKUNI

Home > France > À propos du musée > Salutations du Directeur

À propos du musée

Salutations du Directeur

Salutations du Directeur

Le musée de la littérature Koshi no Kuni de la préfecture de Toyama a été officiellement inauguré le 6 Juillet 2012. Le nom du musée, Koshi no Kuni, est tiré du nom qui était donné par le passé à la région de Hokuriku au Japon.
La préfecture de Toyama étant située au cœur de cette région historique, elle fut également appelée « Etchu », qui signifie le centre de Koshi no Kuni. Dans cette optique, le nom a été choisi pour renforcer le lien entre Toyama et les préfectures adjacentes qui composent la région de Koshi no Kuni, ainsi que pour honorer leurs cultures communes.

Le terme “Koshi” aparaît également dans le Kojiki (Registre des Documents Anciens). Tout en respectant profondément la tradition qu’il représente, notre musée espère pouvoir aider les habitants de Toyama à conserver l’esprit fier qui se reflète dans ce nom.

Le musée sert à recueillir et à exposer la littérature associée à la région de Koshi no Kuni. Cependant, le musée cherche en même temps à aider à restaurer la capacité des personnes de tout horizon à exprimer leurs véritables sentiments en apprenant par les écrits des auteurs locaux. Ceci est de la plus haute importance aujourd’hui, compte tenu du fait que les compétences en communication verbale se sont, en général, détériorés.

En sélectionnant soigneusement les mots appropriés pour nous exprimer, nous pouvons tirer parti de notre véritable esprit et ressentir une plus grande fierté en tant qu’individus. C’est notre désir fort d’apprendre les leçons de la vie par la sagesse littéraire. Par conséquent, lorsque nous parlons de littérature, nous ne souhaitons pas limiter le musée à certains genres, mais embrasser toute la littérature en tant que partie fondamentale de notre culture.

Comme exemple de cette philosophie, l’un des conseillers du musée, Masahiro Shinoda, cinéaste, insiste sur l’utilisation correcte de la langue Japonaise dans ses films. De cette manière, les images jouent également le rôle des mots prononcés. Heureusement, la préfecture de Toyama abrite de nombreux auteurs, tels que Yoshie Hotta, et a eu un lien profond avec de nombreux artistes, comme le montre Shiko Manukata.

Jéspère sincèrement que tous les habitants de notre préfecture apprendront des expositions du musée comme une sorte de témoignage de leur ville natale, et que cela pourrait aider des personnes de tout horizon, du Japon et tout autour du monde, dans leur étude continuelle des leçons de la vie.

Susumu Nakanishi, Directeur du Musée